Zoom sur l'interprétation jurisprudentielle de la notion de durée maximale hebdomadaire de travail

Vous avez aimé cette vidéo, merci de votre vote !

Ajoutées by admin
22 Vues
Dans cette affaire, une société de sécurité avait licencié l’un de ses agents pour faute grave après que celui-ci eut été retrouvé endormi à son poste de garde. Celui-ci avait alors saisi les prud’hommes pour obtenir des dommages et intérêts en raison, d’une part, du défaut de cause réelle et sérieuse de son licenciement et, d’autre part, du dépassement de la durée maximale hebdomadaire.
Catégories
Social

Ajouter un commentaire

Connectez-vous ou inscrivez-vous pour poster un commentaire.

Commentaires

Soyez le premier à commenter cette vidéo.