Kiosque : Corées/Macron aux États-Unis/Groupe Bolloré en Afrique/Masculinisme

Chargement...

Merci ! Partagez avec vos amis !

Vous avez aimé cette vidéo, merci de votre vote !

Ajoutées by admin
43 Vues
Au sommaire :
Corées
Attendu par Moon Jae-in, Kim Jong-un lève un pied, enjambe un bloc de béton et foule le sol de la Corée du Sud. Le temps est suspendu : jamais, depuis la fin de la guerre en 1953, un dirigeant du Nord n'avait encore foulé le sol du Sud. Des symboles et des déclarations : « Il n'y aura plus de guerre sur la péninsule coréenne », proclament de concert le président sud-coréen et le dirigeant nord-coréen. Un pas décisif vers la négociation d'un traité de paix entre les deux Corées, toujours techniquement en conflit ? L'ouverture des frontières et une réunification coréenne seront-elles à l'ordre du jour ? Le régime de Pyongyang va-t-il maintenir le cap ?
Emmanuel Macron aux États-Unis
Lors de sa visite officielle aux États-Unis, Emmanuel Macron s'est montré tour à tour complice avec Donald Trump, puis mordant contre la politique du dirigeant. Le président français, qui se targue d'avoir de l'influence sur son impétueux homologue, en a-t-il vraiment ? A-t-il été convaincant ? Ses efforts diplomatiques porteront-ils leurs fruits ? Cette visite lui a-t-elle permis de s'affirmer sur la scène mondiale comme le principal défenseur, au nom de l'Europe, d'un ordre international menacé ? Quel bilan en tirer ?
Groupe Bolloré en Afrique
Vincent Bolloré a été mis en examen mercredi en France pour corruption. L'homme d'affaires est soupçonné d'avoir obtenu les concessions des ports de Conakry et de Lomé en contrepartie de services rendus aux dirigeants sur place, via sa filiale de communication Havas. Quels sont ses soutiens politiques en Afrique ? Plus de 90% des importations et exportations africaines se font par voie maritime. Le groupe Bolloré détient, seul ou en partie, 37 ports sur le continent. Comment a-t-il réussi à contrôler des secteurs clés de l'économie africaine ?
Masculinisme
Alek Minassian, auteur présumé de l'attaque meurtrière à la voiture-bélier lundi à Toronto, a-t-il tué par haine des femmes ? Dans ses derniers messages sur son compte Facebook, fermé depuis, il se revendique des Incels ou « célibataires involontaires », une variante du masculinisme. Qui sont-ils ? Le masculinisme est particulièrement puissant en Amérique du Nord. Pourquoi ? Et pourquoi ces hommes détestent-ils les femmes ?
Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :
• Facebook :
• Twitter :
• Instagram :
TV5MONDE à la demande :
TV5MONDE Info :
Catégories
Émission de Télé

Ajouter un commentaire

Connectez-vous ou inscrivez-vous pour poster un commentaire.

Commentaires

Soyez le premier à commenter cette vidéo.