Write For Us

Affaire Tariq Ramadan : l'anonymat préservé - Désintox - ARTE

Chargement...
Google Rank
132 Vues
Published
Tariq Ramadan, victime d'un complot ? Pour certains internautes, cela ne fait aucun doute. Les défenseurs de l'islamologue, accusé de violences sexuelles, brandissent depuis plusieurs jours une preuve sur les réseaux sociaux.

Le 6 février, France 5 a diffusé une capture d'écran d'un texto que Ramadan aurait envoyé à sa victime présumé : voilà ce qu'on lisait :

‪« Tu n’as pas aimé…Je suis désolé Christelle. Désolé »

Cette capture de SMS, qui a depuis beaucoup circulé, a intrigué des téléspectateurs et internautes, sachant que l'ensemble des médias ont écrit que si une des principales victimes présumées dans l'affaire s'appelait bien Christelle, il s'agissait d'un pseudonyme choisi pour préserver sa véritable identité.

Mais alors, comment donc Ramadan aurait bien mentionné ce nom dans un message dès 2009 ?

L'explication est facile. En fait, il ne s’agit pas d’une capture d’écran du vrai message. France 5 a simplement voulu illustrer à l'écran la transcription du fameux SMS révélé le jour même par le Parisien, qui avait pris soin de changer le nom de la victime.
Désintox
Une production ARTE / 2P2L / Libération
Plus de vidéos sur
Abonnez-vous à la chaîne Youtube d'ARTE :
Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :
Facebook
Twitter
Instagram
Catégories
Social
Connectez-vous ou inscrivez-vous pour poster un commentaire.
Soyez le premier à commenter cette vidéo.