Write For Us

Frappée par un policier, elle porte plainte auprès de l’IGPN

Chargement...
52 Vues
Published
Un an après les faits, la colère ne passe pas pour Leila N. La jeune femme accuse des agents de la BAC d’avoir tenté de cacher les violences infligées par l’un d’eux en pleine rue. Les faits remontent à août 2019, lorsqu'elle elle avait elle-même appelé la police en raison d’une bagarre dans la rue. Aujourd'hui, elle porte plainte auprès de l'IGPN.
Catégories
Documentaire
Connectez-vous ou inscrivez-vous pour poster un commentaire.
Soyez le premier à commenter cette vidéo.